Démesures, absence de protocole...même avec l'opposition, ils ne sont pas décidés à changer! ils ont tort...

Publié le 15 Avril 2014

Chers administrés,

voilà un nouvel exemple d'article "Méthode Coué...

LE premier Conseil Municipal qui, comme nous vous l'avions spécifié, relevait plus d'une cérémonie "showbiz" que d'une séance sérieuse où se déroulent normalement les élections du maire et des adjoints, futurs hauts représentants des leucatois pour les 6 ans à venir.

Voilà donc l'article publicitaire de l'Indépendant tant attendu (écrit probablement par notre journaliste-groupie locale) qui, sans surprise, ne pouvait être que l'énième reflet de démesure de notre majorité pysienne. Seraient-ils frustrés de n'être à la tête que d'un petit village de 4100 âmes.

- "300 personnes dans le public"...en fait 240, mais nous ne sommes pas à 60 près!

- "Ode vibrante envers Leucate et son histoire"...remerciements interminables pour sa maman, son frère, sa sœur, ses amis, etc...c'était vibrant mais surtout indéfinissable!

- "Regards tournés vers l'attitude des 5 élus de l'opposition"...Croyaient-ils vraiment que nous n'étions que des bêtes de foire mal élevées? Contrairement à la majorité des conseillers de Leucate Renouveau, nous ne risquons pas de faire vitrine ou d'être les marionnettes de Geppetto, Mère Fouettard & co!

- "Monsieur le maire souhaite travailler en toute intelligence et entretenir des relations constructives avec l'opposition et dans le seul intérêt des leucatois"...pourquoi n'a-t'il pas alors éprouvé le besoin de respecter le protocole? Ce devoir de nous accorder la possibilité de nous exprimer, d'exprimer notre reconnaissance aux nombreux électeurs qui ont cru en nous? Cela aurait certainement été un gage d'intelligence et un engagement positif aux yeux des Leucatois qui attendent enfin que l'intérêt général passe avant l'intérêt individuel, personnel.

Personne n'a la science infuse, pas même nous! Ce travail intelligent et constructif commencera par l'humilité et l'ouverture d'esprit.

Nous rappellerons seulement que notre devoir de représentation municipale ne doit être inspirée que par l'écoute, la mise à disposition de nos compétences, l'abnégation, la probité, l'intégrité, l'équité et la démocratie...PAS LA FIERTÉ!

A bon entendeur...

Démesures, absence de protocole...même avec l'opposition, ils ne sont pas décidés à changer! ils ont tort...

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE & Patrick MAZENS

Repost 0
Commenter cet article