Positions prises par LRBM au dernier Conseil Municipal du 22/04/2014

Publié le 29 Avril 2014

Le devoir de notre opposition sera de respecter ses engagements envers les administrés, de ne pas les trahir, de n'envisager que l'intérêt Leucatois...et comme le disait monsieur le maire lors de son premier discours, de faire un travail "majorité-opposition" intelligent et constructif.

    Le dire, c'est bien, le faire, c'est mieux!!! Nous voulions croire que l'erreur du 1er Conseil Municipal (nous avoir refusé un temps de parole) était une maladresse due au manque d'habitude, mais aujourd'hui encore, nous nous apercevons que ce travail positif tant voulu par tous, et tant attendu par les administrés va s´avérer être des plus ardus puisque:

 

    - toutes les commissions importantes et existantes jusque-là ont disparu depuis que nous, représentants de cette nouvelle opposition, sommes entrés au sein du Conseil Municipal. En revanche, le maire demande à ce même Conseil de lui concéder tous les pouvoirs...c'est, à notre avis, trop pour un seul homme. Urbanisme, finances, sécurité, culture, etc, sont-ils des sujets devenus moins importants à ses yeux qui ne méritent plus ni débat ni vision autre que la sienne et celle de ses adjoints? Le bon sens de ses propos ne doit être entaché d'une tentative déguisée de nous museler et d'entraver notre travail d'opposition. Nous nous sommes donc abstenus lors du vote concernant la délégation de "tous pouvoirs" au maire, beaucoup trop conséquente. Abstention également lors des votes concernant toutes les délégations où l'opposition n'a eu la possibilité d'être représentée à aucun moment, même en suppléance.

 

   - le maire augmente allègrement, par le biais de toutes les astuces légales, ses indemnités (3700€/mois) et celles de ses 8 adjoints (1600€/mois/pers.), alors que les Leucatois, à l'image de tous les français, sont aujourd'hui, plus que jamais obligés de se serrer la ceinture. Nous voulions qu'ils leur envoient un signe fort en redistribuant une partie de leurs indemnités à la commune. Depuis un an, lors des conseils précédents, tous se morfondaient sur la diminution de l'enveloppe d'Etat, et NOUS, également, sur celle du Conseil Général, du Conseil Régional et sur l'endettement de la commune. Il va donc falloir oublier d'être gourmand, faire des économies et comme toutes les familles lambdas, ne dépenser que ce que l'on a. Le bon sens doit prédominer, le respect des difficultés actuelles de nos mandants, aussi. Nous votons, sans hésiter, CONTRE.

 

    - la majorité maintient les taux de fiscalité locale (parmi les plus élevés vis-à-vis des communes similaires) à leur niveau et augmente les taxes de séjours de 60%...là encore, nous demandons de faire une baisse symbolique, afin de montrer à la population que tout le monde, y compris notre municipalité, peut parvenir à faire passer l'intérêt général avant l'intérêt personnel et toutes les dépenses fastueuses qui incombent à ce dernier. Nous votons donc CONTRE.

 

    - Leucate Renouveau veut la mise en place du PVe (gadget high-tech supprimant le PV papier. Ce dernier sera envoyé au domicile du contrevenant qui ne sera donc avisé qu'après réception). Coûteux, arbitraire et inutile pour un village de 4100 âmes, il ne servira véritablement qu´aux verbalisations de stationnements (5 mois dans l'année! À moins que...mais nous n'avons pas eu de réponse lorsque nous avons demandé si le stationnement payant risquait de devenir annuel). Étant pour la gratuité des parkings, contre les passe-droits (maire, élus, familles et amis de ceux-ci ne sont jamais sanctionnés) et pour la prévention avant la répression, nous demandons de ne pas faire aboutir ce projet qui représenterait un énième appel négatif pour nos concitoyens, résidents ou vacanciers, déjà appauvris et largement taxés. Nous rappelons que c'est le manque de places de parking qui pousse tout un chacun, les élus compris, à faire des erreurs de stationnement. Ils doivent respecter leur programme: créer des parking avant de penser à sanctionner. Nous votons CONTRE.

 

   - Projet du Chemin du Safra -impasse du cimetière-. But: fluidifier la circulation et désengorger la partie haute du village...(impasse?!?). La majorité a été incapable de fournir au conseil les coûts d'aménagements prévus et les frais attenants tel le déplacement des 4 concessions impactées (démontage, réduction de corps, remontage, frais d'enregistrement). Ils n'ont pas estimé bon de quantifier ces dépenses faites avec l'argent des contribuables lors de la préparation de ce projet. L'argent ne tombe pas du ciel! Projet évasif et sans teneur de leur part = ABSTENTION pour nous.

 

   - ABSTENTION également pour les énièmes décisions modificatives n°1 & 2 des budgets "Principal 2014" et "Régie du port 2014". Là, par contre, des chiffres mais très, très vagues! Après une demande de précision, seuls des bafouillages d'incertitude et de gêne seront émis par la majorité...curieux!

 

   - En revanche, nous votons CONTRE l'annulation de la dette de 2111,94€ de madame PETIT. Dette courant depuis 2007, pour laquelle elle aura écrit en janvier 2014 (campagne électorale...). Nous comprenons la difficulté de cette brave dame, il n'en demeure pas moins, qu'en 7 ans, un geste de bonne volonté aurait pu être fait. De plus nous soulignons le fait que beaucoup de personnes sont probablement dans cette même situation. C'est soit pour tout le monde, soit pour personne, question d'équité. Nous mettons également en avant la gestion inopérante de la municipalité, qui coutumière de cette situation, n'agit jamais en temps et en heure (mises en recouvrement rapides) et se retrouve souvent en situation d'impayés et d'abandons de créances.

 

   - Enfin nous voterons POUR l'approbation du compte rendu du C.M. du 05/04/2014; POUR l'acquisition de parcelles par la commune (tout en restant vigilant sur le fait qu'elles sont inconstructibles et qu'elles devront le rester); POUR la prise en charge de formation de sapeur-pompier à un jeune leucatois bien que nous demandions à ce qu'il s'engage à rester 5 ans sur Leucate. Nous avons besoin de sapeurs-pompiers ET de garder nos jeunes. Il serait dommage qu'il parte sur Narbonne, comme la plupart, ou reparte sur Port-La-Nouvelle, où il était Jeune Sapeur-Pompier.

 

   LA SÉANCE EST LEVÉE.

 

Nous sommes sûrs que leur ambition, leur persévérance à être et à rester maire ou adjoints de Leucate ne se cantonnent pas à la toute puissance et aux seuls émoluments. Comprenez bien que notre seul souhait est de faire de notre représentation municipale un modèle de démocratie et d'abnégation.

 
Positions prises par LRBM au dernier Conseil Municipal du 22/04/2014
Positions prises par LRBM au dernier Conseil Municipal du 22/04/2014
Positions prises par LRBM au dernier Conseil Municipal du 22/04/2014

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE & Patrick MAZENS

Repost 0
Commenter cet article