Conseil municipal du 08/07: A l'heure où tout le monde doit faire des économies, voilà une municipalité fort dispendieuse!

Publié le 15 Juillet 2015

Conseil municipal du 08/07: A l'heure où tout le monde doit faire des économies, voilà une municipalité fort dispendieuse!

La séance du Conseil du 26 juin 2015 ayant été interrompue suite à la triste disparition de M. Laurent Ferrari, le Conseil municipal a été re-convoqué ce 08 juillet.

Ainsi 48 points en quelques 800 pages ont été étudiés et mis en délibération.

A- APPROBATION DES COMPTES RENDUS

Si nous approuvons les attributions des marchés d'assurances, nous refuserons de valider le compte rendu du Conseil municipal du 30/03/2015, tronqué et truffé d'erreurs: Les votes de l'opposition, d'abord. Erronés sur plusieurs points de délibérations. Les observations, ensuite. En effet, toutes les remarques de Leucate Rassemblement Bleu Marine ont été occultées, contrairement aux quelques observations de Leucate pour Tous ou aux réponses de la majorité, sélectionnées, bien entendu, avec grand soin. Nous aurons pour seule réponse que nos observations ne leur semblaient pas pertinentes. Nous rétorquerons que celles-ci correspondent aux attentes et aux intérêts des leucatois, qu'ils ne sont ni juges ni bourreaux et que leur arbitrage inconvenant dénote, au contraire, un embarras certain quant à la pertinence évidente de nos réflexions!

Visiblement conscients de leur erreur (extraordinaire!), Il nous sera finalement proposé de leur communiquer ultérieurement nos observations par courrier afin que ce compte rendu soit corrigé pour le prochain Conseil. Un premier petit pas constructif vers la démocratie?

B- AFFAIRES GÉNÉRALES

Nous voterons positivement pour tous les points présentés (installation d'infrastructures de recharge de véhicules électriques, gardiennage de l'Eglise de Leucate, règlement intérieur de la crèche municipale, conventions avec les associations pour le périscolaires -nouveaux TAP-, appels à projets 2015/2016 pour la médiathèque, subventions à la coopérative scolaire, remboursement des sorties scolaires, remboursement d'une carte grise perdue à un administré, participation aux charges d'eau potable à l'ODCVL -centre de loisir- suite à une fuite sur le réseau).

Nous ferons, en revanche remarquer:

- Pour l'installation des bornes de recharge des voitures électriques :

Peu de touristes pourront venir en vacances avec ces véhicules d'une autonomie moyenne de 100km; peu de leucatois pourront faire financièrement l'acquisition de tels véhicules, encore très coûteux; aucun circuit de recyclage n'existe aujourd'hui alors que chaque voiture électrique possède à elles seules environs 6 énormes batteries au lithium intraitables (déchets nucléaires) et enfin, ces véhicules sont quasi tous rechargeables sur des prises domestiques. Ce seront donc "encore" des places de parking, non supprimées, mais tout du moins réservées.

On nous répondra que ce sont 150 bornes qui seront disséminées dans l'Aude, 4 à Leucate (contre les 8 initialement prévues que nous avions alors récusées à l'époque), et que les touristes auront la possibilité de recharger leurs véhicules sur la route.

Nous ne pourront nous empêcher de lâcher un: "C'est vrai, mais moyennant une pause de 6 h, soit presque une nuit d'hôtel ! Il nous semble que les vacanciers, plutôt affaiblis dans leurs budgets vacances, auront du mal à accepter cette dépense supplémentaire, qu'ils auront plus hâtes de se rendre sur les plages, au vu de leurs petits séjours et que finalement, il serait bien plus bénéfique qu'ils fassent un "circuit châteaux Cathares, musées ou vignobles" que "circuit bornes électriques"!

Ne s'agit-il pas plutôt d'un test de Lobby d'un nouveau genre plébiscité par la SYADEN? Encore...

- Pour la fuite d'eau à l'ODCVL:

Nous demanderons une vigilance plus accrue des réseaux compte tenu de cette facture qui se retrouve multipliée par 3...

C- MESURES D'ORDRE BUDGÉTAIRE ET COMPTABLE

- Budgets

Avant toute énonciation évasive des chiffres budgétaires et comptables, nous déplorerons le flou artistique de ces écritures et le manque de lisibilité dans les articles et intitulés (frais divers 1, frais divers 2, frais divers 3...). S'il est vrai que ce sont des méthodes légales ordonnées par le trésorier -et la majorité s'en défendra-, nous aurions voulu espérer que cette dernière fasse preuve d'une transparence assumée en joignant, en annexe, détails et justificatifs afin de produire un dossier explicite. Le maire nous expliquera que nous n'aurons qu'à les demander par écrit tout en regrettant notre attitude "polémique"...qu'à cela ne tienne. Qu'il est impressionnant de s'apercevoir que toute contradiction envers notre édile est systématiquement considéré comme polémique! Mais qui pousse à la polémique en entretenant une telle opacité? Qui a pris l'habitude de faire tout et n'importe quoi en se croyant au dessus de tout le monde, en se croyant au dessus des lois, en croyant pouvoir gérer notre commune en bon petit monarque, en dépensant de façon dispendieuse l'argent de ses administrés, en s'en servant à but de clientélisme?

Nous rappellerons de surcroît que le délai de réponse à nos demandes écrites à quand même l'inconvénient d'être long, très long...entre 3 et 4 mois!

Nous ferons également remarquer que certains chiffres, écrits en positif, auraient dû l'être en négatif; que les comptes administratifs du budget principal et celui de l'événementiel ont été inversés...cela pipe donc les résultats! Sans importance et non dramatique aux yeux de M.Py. Question d'appréciation, et pour l'exercice comptable, et concernant leurs compétences!

Ainsi:

Au vu des dépenses supérieures par rapport aux sommes budgétisées (2000€ prévus pour la réfection du seul cabinet du maire, 8000€ de dépenses supplémentaires au final pour ce bureau; 37000€ pour l'avenue de la pinède, 91000€ supplémentaires à sa réalisation, etc);

Au vu des dépenses dissipatrices (450000€ de dépenses "foires et expo", 210000€ de frais de cérémonies, 130000€ de frais de communication, 54000€ de frais d'affranchissements à l'heure de l'ère Internet, 170000€ de frais de télécommunications, 200000€ de frais divers par ici, 40000€ par là, etc);

Au vu du non retour sur investissement ( toujours plus de dépenses que de recettes, et ce, année après année);

Considérant que la municipalité refuse de restreindre son train de vie municipal alors que l'on demande quotidiennement aux citoyens lambdas de restreindre le leur (35000€ de frais de déplacements, frais de restaurants luxueux et récurrents,etc);

Considérant qu'elle ne peut pleurnicher sur la diminution des dotations d'Etat qui ne sera effective que l'année prochaine,

Nous ne pouvions que voter CONTRE tous les comptes de gestion, tous les comptes administratifs, les affectations de résultats et les budgets supplémentaires....il était impensable de se rendre complices d'une telle gabegie passée et certainement à venir....mais qui sait!

- Subventions

En revanche et contrairement à Leucate pour Tous, nous voterons POUR les subventions aux associations même si celles-ci sont réparties de façon très inéquitable et sont flagrantes de clientélisme. En effet, les associations des petits copains de M. Le maire se sont vues dotées, comme d'habitude, de subsides 3 à 4 fois supérieurs aux autres. Ne pouvant délibérer individuellement sur chaque association et partant du principe que la vie associative reste l'ultime possibilité de se distraire et de s'occuper à Leucate, il était impensable de s'opposer à son développement. À noter, quand même, que ces subventions ont diminué de 10%. Visiblement, nos remarques de l'an passé ont porté leurs fruits.

Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...
Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...

Résultats de l'exercice 2014 et quelques exemples de dépenses...impressionnantes! Pas glorieux...

D- MESURES INTÉRESSANT LE PERSONNEL

Nous voterons pour la prise en charge des frais d'huissier pour recouvrement de sommes dues à M. Vie et de M. Mora, victimes d'outrage à agent. Sommes qu'ils n'ont pas perçues, à ce jour, par la personne condamnée.

Nous voterons pour la gratification aux étudiants stagiaires (env. 400€/mois pour un minimum de 2 mois de stage effectué). Ceux-ci sont au nombre de 4, aujourdhui.

Nous voterons pour l'annulation de la délibération du 27/01/2011 concernant la rémunération des assistantes maternelles. Délibération inutile et erronée, selon l'intitulé de l'Ordre du Jour, nous leur demanderons plus d'explications sur le coût de cette erreur. Ils nous répondrons seulement que cette délibération n'avait pour conséquence que d'être inutile...

E- DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

- DSP Camping des Coussoules et Casino de Port-Leucate

Nous approuverons le rapport d'exploitation de l'exercice 2014 du Camping des Coussoules. Clair, net et concis, la mairie devrait prendre Exemple quant à la présentation de ses budgets.

Nous approuverons également le rapport du Casino de Port-Leucate, tout aussi concis. À la différence près que ce rapport montre une grande difficulté pour le casino d'accroître son activité, et ce, malgré ses tentatives pour la diversifier. Nous avions pourtant prévenu, à l'époque où la mairie avait décidé de financer la rénovation des locaux et l'achat de machines plus modernes, que la modernisation de ce lieu ne pousserait pas les gens à jouer avec le feu en misant leurs revenus, leurs économies et leurs budgets vacances toujours plus amoindris. La conjoncture économique n'y est pas. Notre majorité n'avait alors rien voulu entendre...

- Création d'une Délégation de Service Public (DSP) pour l'extension du port (SEMOP)

Nous accepterons la liste proposée pour la composition de la nouvelle DSP du port. M. PARNAUD en sera le titulaire représentant l'opposition, Mme PHILIPPE en sera la suppléante.

En revanche, Leucate Rassemblement Bleu Marine sera la seule liste à refuser catégoriquement l'extension du Port (d'un coût préalable de 13 millions €, puis ultérieur de 7 millions €) et la création d'une SEMOP. Ce projet extrêmement coûteux, soumis au hasard de sa réussite, dépendante, elle-même de la conjoncture économique trop incertaine, aujourd'hui, nous paraît être encore un investissement dangereux face aux finances leucatoise si fragiles, pour ne pas dire, mauvaises et pessimistes. De plus, l'utilisation de terrains non constructibles, en zones submersibles et soumis aux aléas marins forts pour la création d'un complexe hôtelier de balnéothérapie nous confortera dans notre décision de ne pas approuver un tel investissement mégalomane.

F- URBANISME

- DSP concession de plage

Nous approuverons le choix d'attribution au Club Enfants géré par M. Cazassus qui répond à tous les critères mentionnés dans le dossier de consultation et conforme à la commission DSP du 23/03/2015.

- Déclassement cession de parcelle

Nous approuverons le déclassement d'une parcelle communale inexploitée de 100 m2 au profit de M.DE LAUNAY.

- Vente de parcelle communale et mise en place d'une Convention de Projet Urbain Partenariat (PUP)

Si nous trouvons le projet de construction d'un cabinet médical de radiologie sur Port-Leucate idéal et adéquat, nous refuserons la construction de la résidence du médecin-radiologue au même endroit. En effet, comme systématiquement, la commune occultera encore une fois la non faisabilité de ce projet d'habitation au vu du PPRL et des cartographies 2100 plaçant cette parcelle en zone d'aléas très fort et donc en zone non constructible pour l'habitation.

OUI, pour un projet médical utile, NON pour un projet d'habitation à risque et non légal au yeux de la loi. Pour cette deuxième raison, nous voterons l'ABSTENTION.

Ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas...

G- ENVIRONNEMENT: Mise en place d'une convention avec le PNR (Parc Naturel Régional)

Nous voterons pour la mise à jour du plan de gestion de la presqu'île des Coussoules par la mise en place d'une convention avec le PNR. Nous espérons cependant, comme lors de de la décision de création d'un Conservatoire du Littoral du 30/03/2015, que tous ces espaces protégés par convention le seront réellement dans les faits. Non comme dans le cadre de Natura 2000 ou du SCOT de la Narbonnaise, où ces domaines ont été dégradés en douce et en toute impunité par des projets non réglementaires (Chemin Mouret, projets d'urbanisme irrespectueux de ces espaces,etc).

Nous regretterons également, que par cette convention, cabanons et ranchs, faisant partie de notre paysage leucatois depuis des années, soient considérés comme des points noirs au même titre que les déchets, dans les clauses de ce PNR...

Questions diverses posées par courrier en vue du Conseil MunicipalQuestions diverses posées par courrier en vue du Conseil MunicipalQuestions diverses posées par courrier en vue du Conseil Municipal

Questions diverses posées par courrier en vue du Conseil Municipal

H- QUESTIONS DIVERSES

Contre ce principe mais disciplinés, nous avons envoyé nos questions diverses à M. le Maire 3 jours avant le conseil (pièces jointes, ci-dessus). Il en va de l'intérêt et des besoins des administrés.

Tous prêts à bondir hors de la salle du Conseil, tous empressés de se rendre au buffet post-assemblée réservé aux seuls élus, non aux personnes du public (ce sont quand les impôts des contribuables qui le cautionnent), nous savions pertinemment qu'il serait difficile d'avoir l'attention du maire et de sa majorité plus longuement. Ils nous fallait donc sélectionner...

Nous avons donc attiré l'attention du maire sur 2 points qui nous semblaient urgents et avons fait en sorte d'avoir la garantie de recevoir une réponse écrite du maire pour les questions restantes.

Question 1: La fusion de communes

Outre le fait que la mairie tente de noyer le poisson en détournant l'attention sur une éventuelle fusion avec Le Barcares et Saint Laurent de La Salanque qui reste dans le domaine de l'impossible puisqu'il s'agirait de rattacher Leucate au département des Pyrennées-Orientales, ce qui impliquerait un passage au Conseil Constitutionnel (processus trop long dans la mesure où la fusion doit être effective au 01/01/2016);

Outre le fait que notre municipalité persiste à faire abstraction de toute information approfondie quant à ce projet de Commune Nouvelle, abstraction de tout inconvénient, abstraction du coût colossal, voir abyssale que cette fusion engendrera malgré une maigre dotation prévue et incertaine au vu des finances nationales catastrophiques, abstraction du risque de défausse d'un gouvernement qui n'a déjà pas hésité à diminuer ces mêmes dotations,

Nous insisteront sur l'acte républicain dont m. Py est assujetti au regard de ses administrés: LE RÉFÉRENDUM et les débats publics moins impartiaux que les réunions!

Lui rappelant que ce projet n'est pas un simple acte municipal (remplacement d'ampoules, réparation de porte ou manipulation budgétaire) mais représente, au contraire, un ré-découpage territorial induisant des enjeux sociaux, économiques, culturels et historiques, nous lui demanderons solennellement de revenir sur sa position énoncée sur divers supports journalistiques où, arguant de sa position d'élu, il s'opposait froidement à tout processus démocratique (L'Independant, MidiLibre, Médiapart, Lumières Publiques, etc), de faire preuve de démocratie et de permettre à ses administrés de rester maître du devenir de leur territoire, de ne pas se prévaloir de son unique position de maire pour assouvir son besoin de "tout-permis" et de "tout-pouvoir"...de consulter la population!

Nous lui demanderons de le faire rapidement, les référendum étant soumis à des délais légaux très stricts.

Il nous répondra qu'il n'a jamais souhaité ne pas consulter la population, et qu'il envisageait de le faire. Le félicitant de cette décision de référendum, ce sont malheureusement des gloussements auxquels nous aurons droit...monsieur le maire me répondra en ricanant qu'il souhaitait consulter la population, pas de faire un référendum!!!! Qu'il ne voyait pas de différence entre un débat et une réunion publique!

Nous lui expliquerons qu'une réunion sert à s'écouter parler soi-même, un débat permet d'écouter les autres...c'est un risque d'être contredit, mais c'est certainement plus constructif!

Quelle honte...une consultation représente, en fait, pour lui, un simple questionnaire destiné à ses petits copains des urnes. Ni à vous, ni à nous, citoyens lambdas. Nous sommes bien trop peu de choses aux yeux de cette personne fière et imbue de sa personne !

Question 2: conteneurs à cartons et éliminations des déchets

<<Depuis l'aménagement du tri sélectif enterré à Port-Leucate, plus aucun conteneur traditionnel n'est disponible sur la zone commerciale de la Vixiège afin que les commerçants puissent se débarrasser de leurs cartons, notamment. À l'arrivée de la saison estivale, ils se retrouvent coincés entre le surplus de cartons de marchandises, le manque de temps ou l'incompatibilité des horaires pour se rendre à la déchetterie. Ils n'ont pas forcément non plus ni personnel ni véhicules adéquats. De plus, les commerces tels que les restaurants n'ont plus la possibilité d'évacuer leurs déchets alimentaires. Les bornes de tri débordent, les déchets posés à côté sont attaqués par les goélands ou autres chiens errants et par grande chaleur, une odeur nauséabonde plane sur le parking du quai d'honneur. Cela ne présage rien de bon quant à la salubrité des environs...Serait-il envisageable de réinstaller quelques conteneurs qui leur seraient réservés afin de leur éviter certaines contraintes en cette période particulièrement dense? Il ne s'agit pas de lancer un débat sur les responsabilités des uns ou des autres, aujourdhui. Nous aurons tout le temps de le faire, la haute saison passée. Il s'agit bien évidemment, de trouver une solution ponctuelle en attendant la fin de la saison pour statuer sur une solution plus pérenne.>>

Ce sera un refus catégorique pour plusieurs raisons:

Premièrement, "hors de question de revenir en arrière", nous dira le maire.

->Nous avions envie de rajouter "NA!".

Deuxièmement, "les commerçants peuvent se débrouiller pour aller à la déchèterie, il y en a 2", continuera-t-il.

->En voilà un de dialogue de sourd.

Troisièmement, "ils ont la possibilité de prendre l'abonnement de ramassage hebdomadaire des cartons", dira-t-il avec affront.

->Fallait-il qu'ils en soient informés, car aucun commerçant n'en ont été avertis...c'est ainsi que les premiers courriers faits aux commerçants et proposant ce service seront finalement envoyés dès le sur-lendemain du Conseil...le 10/07/15. Mieux vaut tard que jamais, M. Le Maire.

Une carence que la liste LEUCATE RBM est heureuse d'avoir su parer même si elle regrette le manque d'intérêt de notre municipalité pour les acteurs de sa commune et son entrain à les soutenir!

Et quatrièmement, "les restaurateurs n'ont qu'à emprunter les filières de ramassage pour les déchets alimentaires", dira-t-il, indifférent, comme s'il s'agissait d'un détail sans importance...

->A 2 heures du matin? Cela promet en organisation et en hygiène! Qu'il est triste de s'apercevoir que par manque de bon sens et par ignorance, notre majorité se moque de ses contribuables...

Sur ces réponses vagues et nonchalantes, nous demanderons finalement à Monsieur le maire de répondre à la totalité des questions de façon explicite, par écrit et de façon réfléchie...

Il acquiescera de la tête. Nous restons dans l'attente...

La séance pu enfin être levée et les conseillers désintéressés (une majorité), purent ainsi courir au buffet qui leur était réservé...question de priorités.

État du tri sélectif de Port-Leucate à 9h30 le lundi 01/06/2015...en moyenne saison!

État du tri sélectif de Port-Leucate à 9h30 le lundi 01/06/2015...en moyenne saison!

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE & Patrick MAZENS

Repost 0
Commenter cet article

MORALE 25/07/2015 18:10

Comme d'habitude en essayant de lire la synthèse du dernier conseil municipal, je ne trouve aucun élément sur le site de la mairie....me demande si ces gens là savent ce qu'est une synthèse.
il faut venir sur le site du FN pour avoir de l'information... au conseil municipal UMP, ils sont nombreux, pas un ne prend la plume pour rédiger ce que Laure Emmanuelle Philippe s'attelle pour donner l'info 10 jours après.
Nullité quand tu nous tiens !!!