Fusion de communes annulée: une victoire du Front National Leucatois POUR les Leucatois.

Publié le 4 Septembre 2015

Ou quand le travail et le souci de ses concitoyens paient... Notre bulletin d'information, nos conférences et communiqués de presse, nos démarches envers nos administrés ne seront pas restés vains!

Il ne fallait qu'espérer que ce travail d'information acharné et intègre éveille les consciences...c'est chose faite.

Les élus de Caves, centre névralgique de cette fusion, ont su réaliser que de nombreux points étaient tangents: les "pro" ont craint de se voir imposer un référendum par le Préfet, ce qui les aurait désavoué. Les "anti" ou modérés ont réalisé que tous les principes, tels que l'identité locale, la démocratie, la fiscalité (...), étaient menacés face aux maigres avantages que cette fusion aurait apporté à leur commune.

La raison a pris le dessus. OUF!

En bref, il y a toujours ceux qui pensent à eux et leurs acquis et, plus rare, ceux qui pensent à leurs administrés...OUI, il y en a encore!

Nous sommes heureux d'appartenir à cette deuxième catégorie et d'avoir agi dans votre intérêt!

Communiqué de presse envoyé le 27/08/2015, mais paru le 03/09/2015. Merci à l'élu de Caves qui nous a informé de cette excellente nouvelle. Excellente pour nous tous, acteurs et moteurs principaux de nos communes.

Communiqué de presse envoyé le 27/08/2015, mais paru le 03/09/2015. Merci à l'élu de Caves qui nous a informé de cette excellente nouvelle. Excellente pour nous tous, acteurs et moteurs principaux de nos communes.

Article paru le 02/09/2015...il suffit de lire entre les lignes pour comprendre que nos craintes et avertissements, émis sur notre bulletin d'information du printemps dernier, étaient légitimes. Quelqu'en ont été les remontrances ou autres dénigrements de nos élus de la majorité et de ceux des autres communes...

Article paru le 02/09/2015...il suffit de lire entre les lignes pour comprendre que nos craintes et avertissements, émis sur notre bulletin d'information du printemps dernier, étaient légitimes. Quelqu'en ont été les remontrances ou autres dénigrements de nos élus de la majorité et de ceux des autres communes...

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE & Patrick MAZENS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article