Cap Leucate d'octobre 2015. Atterrant!

Publié le 26 Octobre 2015

Cap Leucate d'octobre 2015. Atterrant!

Voici la dernière tribune du magazine Cap Leucate: Ce dernier initialement prévu pour septembre est transformé en une parution "d'octobre" et est, de façon prévisible, distribué le 15 de ce mois...

Ou comment informer les leucatois après les événements et les manifestations plutôt qu'avant...

Mis à part ce problème récurrent, nous ne pouvons que déplorer, au vu du contenu de la tribune des élus, les prises de positions de la liste de Mr Privat, Leucate Renouveau. En effet, celle-ci montre, à nouveau, un soutien sans commune mesure à la majorité de Mr le Maire en regrettant l'annulation de son projet de fusion de commune, pourtant prévu coûteux pour le contribuable. Ce fut avoué, dans les journaux, par les élus initiateurs de cette hérésie, lors de son annulation. Ils annonçaient, entre autre, que <<certes, la fiscalité allait être impactée mais que cela était un sacrifice nécessaire>>. Ben, voyons. Ce n'est pas ce qu'ils avançaient pour faire valoir ce projet lorsque nous l'avons mis au grand jour!

Ces personnes-là ne se rendent peut-être pas compte que leur situation financière n'est pas celle de ceux qu'ils représentent. À vivre dans leurs tours d'ivoire...

PLU, investissements stériles, refus de considérer les nouvelles cartographies 2100 sur les aléas climatiques dans leurs prises de décisions concernant l'urbanisme, budgets (aussi, parfois)...En voilà des sujets qui unissent encore ces "faux-ennemis"! les vieilles rancunes de voisins fâchés semblent périr facilement quand il est question de gros sous. Chassez le naturel, il revient au galop. Malheureusement, trop souvent aux dépends des contribuables, des administrés....

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE & Patrick MAZENS

Repost 0
Commenter cet article

PATRICK BILLIET 27/10/2015 19:27

BRAVO, tu es dans la bonne voie
continue je t'appuie
PATRICK BILLIET

Laure-Emmanuelle PHILIPPE & Patrick MAZENS 27/10/2015 20:26

Merci. Nous continuons, bien sûr !
Les leucatois doivent savoir.