COMMUNIQUE DE PRESSE DE FRANCE JAMET PRESIDENTE DU GROUPE DES ELUS FN-RBM au CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON MIDI-PYRENEES

Publié le 22 Mars 2016

GROUPE DES ELUS FN-RBM au CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON MIDI-PYRENEES

GROUPE DES ELUS FN-RBM au CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON MIDI-PYRENEES

Sièges, mandats, titres, avantages...
Ils n’ont rien lâché, sauf leurs pro
messes !


Tout d’abord, merci à celles et ceux qui nous ont accordé leur confiance en portant leur suffrage sur notre liste FN-RBM.

Notre mouvement, 1er parti de France, a mobilisé 1/3 des électeurs dans notre région et devient avec 25% des sièges dans l’hémicycle, la seule véritable force d’opposition.
Une opposition soudée et déterminée face à la coalition hétéroclite de gauche qui s’est imposée au 2ème tour sans programme ni conviction.

Cette tambouille d’entre 2 tours, afin de préserver leurs sièges et leurs prébendes, n’a duré que le temps de l’élection. Depuis Mme Delga a dû accepter de mettre en place une dictature de la minorité dirigée par M. Onesta qui, avec son score de 10% au 1er tour, n’en méritait pas tant. Mais, leur émotion passée, vos problèmes demeurent : chômage, précarité, insécurité...

Notre groupe a été le seul à présenter des amendements pour demander la baisse des indemnités des élus, pour défendre la démocratie et la pluralité au sein de l’hémicycle et dans chacune des représentations, afin de faire entendre votre voix, celle de l’opposition patriote que nous exprimons. De l’extrême gauche au LR (ex-UMP), l’union s’est faite pour rejeter nos amendements.

Alors que nous demandions que les commissions permanentes soient publiques, M. 10% l’a refusé « parce que c’est le FN qui le propose» (cette clause était dans son programme électoral). Comprenne qui pourra.

Monsieur 10% pèse peu mais voit grand.

Il a ainsi ajouté « un machin » en créant un « Bureau de l’Assemblée », exécutif bis à la tête de laquelle il s’est érigé en président bis, pour bloquer l’institution (ex : les Etats généraux aux contours improbables et coûteux).

Enfin, reniant leurs engagements de campagne, chacun a conservé ses mandats et cumule à tout-va : secrétariat d’état ou députation.

Mais elles sont où les économies ?

Chômage, précarité, hyper-fiscalité, gaspillage, disparition des services publics, maillage territorial, ruralité et agriculture sacrifiées, hyper-métropolisation...

Nous, élus du Front National-RBM, nous avons entendu et pris en compte l’immense volonté de changement exprimée dans les urnes. La décrépitude de ce régime à bout de souffle nous incite à décupler nos efforts pour faire entendre votre voix et ne rien lâcher.

Loin des caricatures du système, nous nous appliquerons sur le terrain, en assemblée, au quotidien, à œuvrer sans faiblesse ni dogmatisme pour l’intérêt général des habitants de notre région.

Loin d’être une fin en soi, ce mandat est le commencement d’un travail de longue haleine car une autre politique est à la fois possible et nécessaire.

Nous sommes 40 au sein de cette assemblée. Tous unis, fiers et déterminés.

Vous pouvez compter sur nous. Nous sommes prêts !


France Jamet
Présidente du groupe des élus Front National-Rassemblement Bleu Mar
ine (RBM)

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE, Conseillère Régionale LRMP

Repost 0
Commenter cet article