Cérémonie du 8 mai 1945.

Publié le 9 Mai 2016

Cérémonie du 8 mai 1945.Cérémonie du 8 mai 1945.
Cérémonie du 8 mai 1945.
Cérémonie du 8 mai 1945.Cérémonie du 8 mai 1945.

D'abord à la Stèle du Souvenir de Port-Leucate puis au Monument aux Mort à Leucate-Village, votre élue municipale Leucate Rassemblement Bleu Marine et, maintenant, Conseillère Régionale, Laure-Emmanuelle PHILIPPE a assisté, comme systématiquement, à la cérémonie du 8 mai 1945. Monsieur, Patrick MAZENS, pompier professionnel à Narbonne était, lui, appelé dans l'exercice de ses fonctions.

Nous pouvons remercier tous les acteurs premiers de ce poignant moment qui se sera terminé sur une magnifique note avec le concert de la troupe "Harmonie Réveil Sigeannais": Porte drapeaux, Pompiers, Gendarmes, Marine Nationale, autorités militaires, présidents et membres des associations patriotiques, Anciens Combattants, Anciens Marins et Marins Combattant, Souvenir Français, SNSM.

Respectueuse de ses nouvelles fonctions et soucieuse de respecter le protocole qui s'impose dorénavant à elle, Madame PHILIPPE aura eu à cœur de prendre place aux côtés du maire (place protocolaire) et de saluer, tel l'impose son nouveau statut, chacun des porte drapeaux.

_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_~_

Notre seul regret aura été que respect et application du protocole n'aient pas été réciproques:
Refus du maire d'inviter officiellement les cinq élus de l'opposition au même titre que ceux de la majorité (ne serait-ce que par principe); refus de respecter leurs statuts; refus d'inviter et de placer votre nouvelle conseillère régionale leucatoise en bonne et due forme (après le maire et les autorités militaires, avant les adjoints); acte de pousser et de cacher Madame PHILIPPE afin qu'elle ne puisse prendre place; refus des adjoints de retirer leurs écharpes dont le port est pourtant strictement interdit par la loi en présence du maire (d'autant que celles-ci ne sont en fait pour eux qu'un objet de fanfaronnade et de vanité, non d'abnégation),...
Oui, il est regrettable que ces moments de devoir de mémoire ne soient finalement que l'occasion d'un rassemblement de fanfarons "m'as-tu-vu" pour cette majorité totalement déconfite par ses récents méfaits délictueux et ignorante des préceptes protocolaires.

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE (Conseillère Municipale Leucate RBM, Conseillère Régionale FN) & Patrick MAZENS (Conseiller Municipal Leucate RBM)

Repost 0
Commenter cet article