Quand nous vous disions que Mr PY ne connaissait pas les institutions !

Publié le 3 Mai 2016

Message envoyé par le maire aux quelques derniers adhérents Leucate Renouveau

Message envoyé par le maire aux quelques derniers adhérents Leucate Renouveau

...Nous avions omis de préciser qu'il était tout aussi ignorant des règles protocolaires qu'un premier magistrat de commune se devait d'appliquer !

Ainsi:

Je n'ai jamais souhaité recevoir une invitation aux cérémonies parce que je ne connaissais pas les dates importantes, mais par obligation protocolaire, d'une part et par praticité, d'autre part.

En résumé:

Nous savons que le maire n'a de respect que pour sa petite personne. Il a cependant le devoir d'appliquer le protocole vis à vis de tous les élus de la commune, conseillers municipaux ou régionaux, quelques soient leurs appartenances politiques (bref, pas seulement envers sa bande de "cop-copines"). Une invitation aux cérémonies officielles envoyée à chacun des élus, par quelque moyen que ce soit, fait donc partie de ses obligations (Il fut d'ailleurs un temps où son secrétaire de cabinet les envoyait par mail...mais ça, c'était avant !).

Ensuite, si cette commémoration est nationale, les horaires de cette dernière ne le sont pas et sont décidés au bon vouloir de la municipalité, en l'occurrence, à Leucate, de son petit roitelet.

Je tiens d'ailleurs à préciser à Mr PY que même Monsieur le Préfet (pourtant loin de nos idées Front National) a respecté ses obligations et a appliqué le protocole en me faisant parvenir une invitation à la cérémonie de Carcassonne par courriel. Mais il est vrai que ce dernier n'est ni revanchard, ni ignorant. Il est au contraire digne de son rang et a su faire fi de toute idée partisane en pareils moments...ce n'est semble-t-il pas donné à tout le monde!

Pour finir, il est vrai que je n'ai pas assisté à la cérémonie du 24 avril à Leucate. À Carcassonne, non plus. Peu importe l'endroit où l'on se recueille, l'important étant de se recueillir. Mon grand-père, soldat ardennais décoré de la légion d'honneur, fut déporté en 1944. Héros et victime en même temps, Il eut la chance de revenir vivant mais abîmé auprès de son épouse. Abîmé physiquement comme moralement. C'est donc auprès de ma grand-mère de 99 ans que j'ai décidé de commémorer les victimes et les héros de la déportation.

En conclusion:

Je ne devrais même pas à avoir à me justifier ainsi mais les attaques malsaines et incessantes de ce petit bonhomme perdu (en tout cas, en perdition) sont d'une petitesse ahurissante et révélent un comportement indigne de son statut. Certes à l'avenir incertain, mais indigne, tout de même. C'est donc en toute humilité que je décide de dévoiler une partie importante de ma vie privée et en colère que je décide de lui mettre les points sur les "i".

Je sais, en revanche, que toutes les personnes sensées de Leucate comprendront ce choix familial qui fut le mien ce dimanche 24 avril dernier...

[ Petit rappel à Mr le maire, assidu à une lecture quotidienne de notre blog et de ma page Facebook:

Définition de PROTOCOLE : ensemble des règles régissant l'étiquette, les préséances, dans les circonstances et cérémonies officielles; par extension : formes —et respect de celles-ci— dans la vie en société. Si le protocole s'attache à définir un classement des corps et des personnalités, le cérémonial, lui, fixe le décorum des solennités.

Définition de RESPECTER : Observer ce qui a valeur de règle, s'y conformer. ]

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE (Conseillèr Municipale Leucate RBM, Conseillère Régionale FN)

Repost 0
Commenter cet article