Encore une victoire pour le Front National leucatois: Le contrat Comité Communal des Feux de Forêt adopté au dernier conseil municipal. Et si les donneurs de leçons balayaient devant leurs portes?

Publié le 5 Juillet 2016

Encore une victoire pour le Front National leucatois: Le contrat Comité Communal des Feux de Forêt adopté au dernier conseil municipal. Et si les donneurs de leçons balayaient devant leurs portes?

Ne nous y trompons pas: qu'il s'agisse de Leucate Renouveau ou de Leucate Pour Tous, les positions (ou l'opposition) ne sont que des effets de dupe.

Nous devons donc supporter leurs déblatérations. Parfois ridicules, parfois agressives... Elles sont de toutes façons rarement dignes...

Oui mais quel meilleur moyen de dissimuler son incompétence, son immobilisme...son "je-m'en-foutisme"!?! Quel meilleur moyen, aussi, de tenter d'exister à l'approche des élections, auprès d'une population qui se désolidarise? C'est cela d'être qualifié de machine à perdre au sein de son propre camp, de champions de l'absentéisme ou de calculateurs copains comme cochons...

Bref, tout est bon pour mentir, cacher, travestir, endormir, etc: les conseils municipaux, pour commencer, mais aussi, leurs articles et comptes rendus! Pire, le principal, pour eux, ne consiste en fait, qu'à faire les fiers à bras et de tirer la couverture à soi.

Ainsi, le dernier Conseil en date, aura été épique. Mauvaise foi et énervement auront été au menu: Les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire, les précisions pas toujours bonnes à demander...

En revanche, nous ne rechignerons pas à nous satisfaire de ce qui nous a laissé une saveur toute particulière de réussite, même de victoire pour les leucatois en général (et oui, encore une): l'approbation de la délibération concernant un contrat passé entre le Comité Communal des Feux de Forêts et la commune.

Rappelez-vous de ce projet: il s'agit de la prévention des incendies et de la protection des civils (ce qui devrait être pour le maire, une priorité). Cela consiste en la surveillance des sites, leur entretien et le soutien aux pompiers, souvent très sollicités en périodes à risques.

Oui, rappelez-vous de ce projet pour lequel nous nous sommes battus durant 9 mois, serinant le premier magistrat de commune en fin de chaque Conseil. Rappelez-vous qu'il freinait des 4 fers, prétextant le coût (900€/an), l'inutilité voire le double emploi avec les pompiers (alors que c'est un soutien à ces derniers, demandeurs parce que souvent submergés). Rappelez-vous ce que notre persévérance, nos convictions et notre pugnacité nous auront valu en railleries ou autres noms d'oiseaux sur le blog de la majorité...

Et pourtant...

Tout comme la fusion de communes, tout comme ce gaspillage programmé que nous étions parvenus à stopper, nous sommes enfin parvenus à faire entendre raison au maire en lui rappelant son devoir envers ses administrés: Grâce au vilain Front National, l'intérêt des leucatois est préservé!

Alors, bien sûr, nous avons un maire un peu dépassé qui aimerait ne pas perdre la face, et puis...nous avons une autre opposition, Leucate Pour Tous, qui aimerait...ne pas perdre la face!: bonnet blanc et blanc bonnet. Donner des leçons et mettre la charrue avant les bœufs restent leurs principales occupations. Et s'ils balayaient devant leurs portes?

Pour les uns et les autres, démocratie et valeurs républicaines ne semblent être que des mots, pas des valeurs. Dénués de bon sens, les premiers nous agressent gratuitement sur des sujets qui les dépassent et refusent en bloc tout ce qui pourrait venir "des vilains". Dénués d'ouverture d'esprit, les seconds ne conçoivent pas que nous nous octroyions un droit de réponse aux diffamations du premier ou que nous réclamions le respect d'un protocole pourtant bien appliqué du côté de la majorité municipale.

Mais pendant ce temps, lors des assemblées du conseil:

Qui met le maire devant ses responsabilités lorsque les deniers des contribuables sont jetés par les fenêtres? Le vilain Front National...personne d'autre!

Qui monte au créneau lorsque le maire refuse de donner le montant des déplacements de certains élus, le projet et le rapport de mission de ces derniers, alors qu'il s'y était engagé? Qui refuse de prendre part aux votes lors de ces délibérations quand il y a pareilles gabegies et mépris de l'argent du contribuable? Le vilain Front National...personne d'autre!

Qui dénonce les dérives sectaires et les abus totalitaires du maire lorsqu'il s'octroie toute délégation et tout pouvoir? Le vilain Front National...personne d'autre!

Qui se manifeste lorsque le maire ne renonce pas à une extension de port, au coût indécent, inopportune dans un tel conteste économique et périlleuse puisque faite en collaboration avec la Caisse des Dépôts (Banque de l'Etat), elle-même récemment épinglée par la Cours des Comptes? Le vilain Front National...personne d'autre!

Qui s'est toujours manifesté publiquement et a RÉELLEMENT agi (physiquement ET matériellement) contre la Place des Arènes, les logements naturistes en zone inondable ou l'hypermarché Casino de Port-Leucate? Qui, en Conseil Municipal, seul contre tous, a toujours dénoncé les méthodes honteuse de désinformation de notre édile sur ces projets (procédures toujours en court)? Le vilain Front National...personne d'autre!

Qui met le maire au pied du mur lorsqu'il prend le parti d'enfumer ses administrés quand il s'agit d'emplois, de sécurité, de cadre de vie?...LE VILAIN FRONT NATIONAL! ET PERSONNE D'AUTRE!!!!!!

Qui se fait taxer de Cassandre (terme que Mr le Maire vient de découvrir et utilise à tour de bras) parce qu'il se soucie de la sécurité des leucatois et défend mordicus le Plan de Prévention des Risques (PPRL)? La vilaine élue du Front National!

Pourtant, le devoir d'un représentant municipal n'est-il pas, non pas d'avoir la culture du risque, mais d'avoir au moins la conscience des risques?

Et puis, nous rappellerons quand même au maire que "Cassandre" n'est pas que le synonyme de pessimiste. C'était aussi, dans la mythologie grecque, un personnage emblématique qui avait le don de la clairvoyance...

Pas besoin d'être devin pour comprendre que chez ces grands moralisateurs, c'est l'appât du gain qui prime sur tout: l'argent avant le bon sens, le siège avant les responsabilités et l'action, le clientélisme avant l'équité. Advienne ce qui pourra!

Comme nous vous l'avons dit précédemment, ils n'ont d'intérêt que de faire les fiers à bras et de tirer la couverture à soi sans trop en faire quand même. La récup' en somme.

Leucate Renouveau et Leucate pour tous ont finalement raison de se présenter hypocritement tels des groupes apolitiques. Incapables de faire de la politique au sens propre du terme, comment pourraient-ils représenter humainement leurs concitoyens?!?

Nous leur rappellerons quand même l'étymologie et le sens du mot politique: "polis" signifie "cité, citoyen" et "ikos" est le suffixe qui donne "-ique" en français. Politique signifie donc: "qui concerne le citoyen", "la voix du citoyen".

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE (Conseillère Municipale Leucate RBM, Conseillère Régionale FN) & Patrick MAZENS (Conseiller Municipal Leucate RBM)

Repost 0
Commenter cet article