Ferme pilote d'éoliennes au large de Leucate: Encore un coup de bluff du maire de Leucate !

Publié le 18 Janvier 2017

Paroles, paroles, paroles...Paroles, paroles, paroles...

Paroles, paroles, paroles...

Cette course aux effets d'annonces, aux effets de com', à la plus grande supercherie devient profondément délétère...

Nous parlons évidemment ici de ce fameux premier courrier de l'année envoyé par le maire, qui, soi-disant passant, faisait plus office de propagande que de véritables vœux faits aux leucatois.

Nous y avions précédemment relevé son culot et ses pleurnicheries, nous ne pouvions pas ne pas relever le dernier point abordé: la Ferme pilote  d'éoliennes au large de Leucate. Non, nous ne pouvions pas ne pas relever que, à son habitude, Mr PY trompait, enfumait...encore et encore!

Il ose ainsi annoncer que les services de maintenance de ces futures éoliennes, au titre d'une opération expérimentale, seraient installées à Port Leucate.

Il n'a jamais été question d'un tel processus. En effet, la société ENGIE a décidé, et ce depuis le début, d'installer ses bureaux et ses ateliers à Port-La-Nouvelle dans un périmètre spécialement dédié. Il n'a jamais été prévu quoi que ce soit à Port Leucate...cela représenterait un doublon bien trop coûteux.

Création d'emplois ? Retombées fiscales ? Encore un bel exemple de duperie et de désinformation indigne d'un premier magistrat de commune....

 

De plus, nous ne cachons pas être dubitatifs quant à l'installation de cette ferme pilote pour plusieurs raisons.

Attention, PAS D'AMALGAME ! Nous ne sommes absolument pas climato-sceptiques...nous serions plutôt "solution-sceptiques" !

Et pour cause: 

-ces énergies se devaient d'être, pour notre environnement, une solution alternative intéressante aux énergies fossiles, donc aux lobbys. Or, aujourd'hui, vraies mannes financières, elles ont été récupérées par ces sociétés dont les rendements financiers et leurs actionnaires sont plus importants que l'intérêt initialement annoncé !

-c'est avéré, une éolienne utilise une très grande partie de sa production d'énergie pour son propre fonctionnement. 

-plus les structures (maritimes ou terrestres) sont éloignées, plus il y a déperdition d'énergie. Il est ici questions d'une distance située entre 15 et 25 km.

-trop proches, elle créeront une gêne tant au niveau des transports maritimes (n'oublions pas le couloir nécessaire à Port-La-Nouvelle) qu'au niveau de la pêche. Il n'est même plus utile de parler de pollution visuelle...

-dernier point non négligeable: il n'est question pour l'instant que de 4 éoliennes...au vu de ce dont nous avons parlé plus haut, cela ne représentera pas grand chose par rapport aux besoins des collectivités.

Nous suivrons donc de très près l'avancement de cette expérimentation...

 

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE (Conseillère Municipale Leucate RBM, Conseillère Régionale FN) & Patrick MAZENS (Conseiller Municipal Leucate RBM)

Repost 0
Commenter cet article