Article publié depuis Overblog

Publié le 3 Octobre 2014

Encore un conseil à mettre avec les autres...2h30 de mascarade! C'est long ET impressionnant!!!!

-Je tiens d'abord à préciser que monsieur MAZENS était absent ce soir, puisque, pompier, il fut appelé dans l'Hérault en opération de secours à la population victime des crues et inondations. Patrick MAZENS m'aura fourni son pouvoir afin que je puisse parler, délibérer et voter en son nom.-

Dès l'entrée des élus de la majorité dans la salle de Conseil, une certaine tension était déjà palpable. Était-ce dû à leur réunion de pré-conseil? Ont-ils eu des problèmes au sein de leur majorité, de leur gestion, de leur parti (comme partout en France, d'ailleurs)? Est-ce la mise sous tutelle de notre commune qu'ils n'arrivent que difficilement à contenir?

Toujours est-il que seuls des visages fermés et un détachement total face au Conseil municipal ont accueilli public et élus d'opposition.

Je serai fixée dès le premier quart d'heure quand la désinvolture de monsieur le Maire, la non-préparation et même la méconnaissance de son propre sujet me confortera dans ma première impression. A l'image de ses collègues: Incapable de savoir de quoi il parle, obligé de relire inlassablement chacun des chapitres avant de les développer parce que ignorant leurs contenus...Heureusement que madame ESTEVE était là pour lui souffler les réponses! Bref, que de simagrées!

Et c'est dans cet esprit que monsieur le Maire "écumera" l'ordre du jour: avec désinvolture...expliquant ou répondant à l'emporte-pièce!

A- Approbation des comptes rendus.

Premier point: le compte rendu du précédent conseil, comportant encore et bien entendu, des erreurs (cela devient systématique) sur qui a voté quoi. Sans importance pour lui,"on rectifiera" dira-t-il. Soit!

Puis viendra le point des décisions prises par le Maire...assez banales, toutefois: prix des box et garages de la zone portuaire, prix de vente carburant au port, remise appliquée de 75% aux navires "Bâtiment d'Intérêt Patrimonial", prix des placards d'armement pour les plaisanciers du port, mise au rebut d'un véhicule de la commune...Ah! Tarifs appliqués pour les marchés: Je me permettrai de signaler au Maire que les tarifs abonnés sont peu ou pas différents des tarifs non abonnés et que, de la majorité des marchands, il ressort que ceux présents à l'année ne se sentent pas prioritairement placés en saison alors qu'ils font vivre les marchés en hiver, que les abonnés n'apprécient pas de ne pas avoir de places préférentielles, ce que l'abonnement pourrait apporter. Pourquoi s'abonneraient-ils, alors? Monsieur PY s'engage donc à étudier la chose et à me répondre prochainement.

PAS DE VOTE, CE SONT LES DÉCISIONS DU MAIRE.

B- Affaires générales.

Le premier chapitre, celui qui confirmera notre impression de tension générale: Le règlement intérieur du Conseil Municipal.

Nous ne nous attendions pas à des miracles mais au moins qu'il ne soit pas rédigé à minima.

Ainsi, les commissions (finances, sécurité, social, scolaire...) que mr MAZENS et moi-même réclamions tant ne seront créées que si "nécessaire". Il nous semble pourtant que ces dernières ne relèvent pas que de la nécessité, mais aussi de l'urgence! La démocratie, le lourd travail à accomplir au sein de la commune et la juste représentation des électeurs qui doivent être respectés, écoutés, qui ont placé à la municipalité des élus de différents bords et aux idées différentes devaient faire de la création de commissions une priorité!!

Monsieur le Maire précisera qu'il ne veut pas faire de commission tant que nous ne serons pas tous constructifs mais dans la polémique. Je lui rétorquerai que s'il nous veut constructifs, c'est en donnant des responsabilités, en acceptant de ne pas avoir toujours raison et en sachant écouter l'Autre qu'il fera de ces commissions des antres constructives et de réelles réflexions. (Après tout, ce n'est pas parce que nous sommes dans l'opposition et que nous ne sommes pas en adéquation avec son désir de toute puissance que nos idées ne sont pas bonnes!). RIEN À FAIRE, IL N'ENTENDRA PAS.

J'ai, au sujet de ce Règlement, eu le malheur de lui demander le budget alloué à chacun des élus pour leurs formations. Point qui aurait pu être spécifié dans ce même règlement et que j'avais déjà soulevé par courrier recommandé... Mais que n'avais-je pas fait!!!!

Monsieur le Maire, excédé et sur la défensive -on ne sait pourquoi-, laissera sortir tout l'énervement et la virulence que j'avais pressenti dès le début. Ses tripes se videront de toute son animosité à mon encontre, m'attaquant longuement et sans contrôle verbal sur le.......NATIONAL, oui,oui, le NATIONAL: Il se fourvoiera complètement sur le sujet des institutions de formation que nous avons décidé de suivre, sur les soi-disant mensonges quant au montant de leurs indemnités qu'ils refusent mordicus de publier (indemnités pourtant calculées suivant les indices et taux que seule la majorité a voté et revoté.-Cf rapport des Conseils précédents-), sur les communes FN, sur d'autres communes, sur la politique de Marine Le Pen (!!!). Ce sera sans fin, malgré mes doléances, mes supplications de se cantonner aux problèmes locaux, aux seuls besoins des leucatois. J'essaierai, non sans peine face à un tel débit de paroles intarissables, de rappeler au Maire qu'un Conseil municipal doit uniquement traiter le local, que toutes appréciations idéologiques nationales doivent être faites en apparté d'un tel lieu de délibération purement local et enfin que le choix des instituts de formation n'appartient qu'à nous - nous ne sommes jamais intervenus lorsque, lui, faisait ses formation par le biais de Bygmalion!-. Pour finir, je lui rappelle que, finalement, seul lui est systématiquement dans la polémique! Rien n'y fera, tel un marteau piqueur, monsieur PY s'acharnera. Seuls les hochements du public et l'intervention de messieur Privat et Nasi calmeront les ardeurs de notre maire.

-Pourquoi tant de haine à notre encontre de la part de monsieur le Maire? À l'évidence, nous le gênons dans sa popote partisane...mais qu'il se rassure: comme bon nombre de leucatois, nous sommes les "sans-dent" qu'il n'apprécie guère et nous ne mordons pas! Ça ne nuira cependant pas à notre capacité de défendre et de proposer avec bon sens.

Nous pourrons finalement revenir à nos moutons..."tondus" pour le coup.

Ainsi, plus calmement, je voterai POUR la création d'un cinquième bureau de vote bien que la désignation de mr Deslot comme membre de la Commission Administrative me paraisse inopportune. Je m'ABSTIENDRAI sur la désignation des représentants, encore et toujours issus de la majorité, à la CLÉ DU SAGE des nappes du Roussillon et de l'étang de Salses-Leucate.

Je vote POUR les conventions avec les associations qui participent dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires; POUR le remboursement des sorties scolaires d'un montant de 72,50€ par la commune de Leucate; POUR la reprise par la commune de Leucate de la compétence "intervenants musicaux dans les écoles" au sein de la SIVOM Corbières Méditerranée au profit de l'école de musique de Leucate; POUR la convention de partenariat "Récré-Fruitée" qui consiste à distribuer des fruits et légumes aux enfants des écoles; POUR l'approbation du règlement intérieur de l'Ecole Municipale de Musique, inexistant jusque-là; et enfin, je prendrai acte du rapport annuel produit par le Délégataire des Services Publics pour le "Camping des Coussoules". Toutefois, si je reste dubitative sur l'ambition de passer d'un camping 2*à un 5* dans la conjoncture actuelle, je le suis d'autant plus sur la capacité d'accueil du parking extérieur (divisé en trois, il devra accueillir près de 200 véhicules pour ce camping + une zone de camping-cars + les voitures des plaisanciers des plages. D'autre part, les secouristes, relégués dans des ALGECO bien plus près du village, seront trop éloignés de tout ce "petit monde"!). Un autre point me chagrinera: le loyer fixé sur le modèle du restaurant de la Falaise. Celui-là même, qui suite à une mauvaise année, leur a valu un redressement et un risque accru de fermeture. Ces loyers sont fixés sur la base d'un pourcentage du chiffre d'affaire: 10% jusqu'à environ 1,3 million d'euros, 7% jusqu'à environ 3 millions et 3 % au-delà. Une mauvaise saison sera fatale à l'entreprise avec de telles méthodes car il faudra, quoi qu'il en soit, prévoir en plus investissements, fournisseurs, personnels et charge quoi qu'il arrive. Autant d'éléments vis-à-vis desquels il faudra être extrêmement vigilant.

C- Mesures d'ordre budgetaire et comptable

Dans le contexte actuel, aux vues de la baisse des subventions annuelles de l'Etat (200 000€) et de l'endettement de notre commune ( 20 859 652€ en 2013 contre 19 607 000 en 2012, soit 5084€/hbt en 2013 contre 4754€/hbt), il me semblait bien mal à propos de voter des budgets supplémentaires quand, au contraire et à l'image de tout un chacun, nous devrions nous acharner à diminuer les frais de fonctionnement et à faire de plus gros efforts quant aux dépenses non-prioritaires.

Comme mr PRIVAT, je regretterai des "chiffres-masses" et l'absence d'une comptabilité claire et détaillée. Il en résultera ainsi une certaine agressivité de Mr PY et Mr FERRARI. Peut-être sont-ils dans leurs petits souliers....

Il est vrai que l'on peut en ressortir des lignes de "frais divers", de fournitures diverses, de fêtes et cérémonies ou encore de service incendie (quasi 5 fois supérieurs à Sigean hors plages) qui ont de quoi faire tousser!!!

Mais faudrait-il seulement que notre Maire réponde à nos diverses demandes de complément de dossiers sans geindre systématiquement sur l'opposition et le coût que représente les photocopies qu'elle réclame...ou pas! Nous ne sommes absolument pas allergiques à la dématérialisation: les mails ne coûtent rien. Et c'est prendre nos vessies pour des lanternes lorsque l'on sait ce que représente pour la municipalité la quantité astronomique de divers papiers, courriers ou affranchissements dont elle use et abuse. Nous ne parlerons pas non plus de tous ces tracts-pub jetés parce que non-estampillés du logo de la commune et non contrôlés au préalable!

C'est pour tout cela que je voterai CONTRE 6 253 037,09€ de budget supplémentaire au budget principal.

Je m'ABSTIENDRAI vis-à-vis de la décision modificative n°2 pour le budget annexe "événementiel" (+8000€). En revanche, je voterai POUR la réduction de la subvention d'équilibre versée à l'Office Municipal de Tourisme (-35000€). Pour une fois que ça va dans ce sens!

Le Maire, ne cessant de se plaindre constamment de la baisse des subventions versées aux collectivités territoriales par l'Etat, je prendrai soin à ce qu'il me confirme la signature de la Motion de soutien de l'AMF (Association des Maire De France, de droite) présentée dans quasi tous les Conseils Municipaux de France, particulièrement ceux dont la majorité est de droite. Surpris, il finira par me répondre qu'en tant que secrétaire administratif de cette association, il la signera certainement. Je l'en féliciterai. Ricanant de mon soutien, j'insisterai sur mes félicitations d'autant que le contenu de cette Motion, outre le fait d'être une pale copie de la Motion de l'ARF de l'époque (elle, de gauche), est surtout un soutien aux propositions de toujours du Front National. Il n'en dira pas plus. Moi non plus, plus que satisfaite, ironiquement satisfaite!

D- Mesure intéressant le personnel

Je voterai archi-CONTRE la désignation du Président du Comité Technique ainsi que de ses nombreux membres et suppléants. Comme d'habitude, celle-ci ne sera faite qu'en fonction du vivier de la majorité...comme je le disais, la popote est toujours meilleure quand elle est partisane!

Voilà donc les différents points de l'ordre du jour de ce Conseil municipal. Le flagrant délit de la majorité est qu'elle n'a aucune envie de travailler de façon constructive avec l'opposition, ce qu'elle nous aura pourtant reproché généreusement durant ce Conseil. Dans une constante polémique, imbus de leurs personnes, ces représentants de la majorité continuent de faire fi de tous les protocoles. Mr le Maire le premier. Nonchalant, il aura invariablement balayé d'un revers de la main toutes remarques et questions...belle marque de respect pour ses administrés et ses conseillers!?!

Le dernier point des questions diverses sera tout aussi, si ce n'est plus, délétère: La suite dans notre prochain article...pour ne pas dire épisode: si ce n'est pas une série, nous avons l'impression de ne pas être loin de la fiction!!

Rédigé par Laure-Emmanuelle PHILIPPE & Patrick MAZENS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MAESE PHILIPPE 03/11/2014 23:55

présent ce jour a ce conseil d'arnaque municipal,monsieur le maire ,mal a l'aise, transpirant, n'ayant de cesse une attaque en régle contre nos deux élus frontistes non pas pour ouvrir le dialogue sur tous ces points qui nous intéressent et ils sont vraiment nombreux mais pour décharger toute sa haine contre le front national au niveau national.
Notre maire, UMP ancien jeune communiste régnant sans partage , sublimé par ses conseillers municipaux sommé par l'opposition FN de laure Emmanuelle Philippe et Mazens Patrick de rendre des comptes aux leucatois, d'arreter de nous faire croire que tout va bien alors que nous sommes au bord du gouffre financier et de la mise sous tutelle.
Monsieur le maire ne pourra bien longtemps nous jouer sa comédie version petit roi UMP , je veux, vous exécutez sans broncher, sans questions, ses conseillers n'en posent pas mais quant elles viennent de l'opposition il appelle cela opposition non constructive.
Aux abois, le sol communal se dérobant sous son trône il se souvient de bonnes vieilles méthodes communistes malsaines qu'il revisite façon Ump Py pour y assouvir ses fantasmes de projets que nous gueux Leucatois paieront trés cher ces annnées a venir.